© 2017. Proudly created by EdWige

March 3, 2018

February 11, 2018

January 22, 2018

December 22, 2017

Please reload

Posts Récents

Ici et là II

March 3, 2018

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Déménager ou avoir un enfant, telle est (presque) la question

November 16, 2017

Un jour. 24 heures. 1’440 minutes. Que vous vouliez déménager ou accueillir - en tant que père - votre nouveau-né. Et cela devrait rester ainsi selon le Conseil fédéral, qui a recommandé un « non, nein, no » à l’initiative populaire pour un congé paternité le 18 octobre dernier.

 

Si l’on doit choisir entre le déménagement et l’enfant, la première option paraît plus réalisable, dans le délai imparti. Ainsi, trois alternatives s’offrent à vous si vous désirez malgré tout, comme des milliers d’autres individus, avoir un enfant : sacrifier vos liens affectifs avec votre gamin ainsi que la carrière de votre femme, trouver du travail dans une entreprise plus responsable que la Confédération ou penser sa famille ailleurs. L’échec d’une vingtaine d’interventions parlementaires sur ce thème ces dernières années, mis en lien avec les soixante ans nécessaires pour l’adoption du congé maternité, ferait pencher la balance pour un départ imminent vers d’autres contrées. Les jeux ne sont cependant pas encore faits.

 

La Suisse persistera-t-elle à être le seul pays européen sans congé paternité́ ou parental ? Quatre semaines de congés payés, pour un total estimé de 420 millions de francs par an, c’est plus que ce que le budget fédéral pourrait supporter, disent les sept sages. L’ État social est en crise, oui m’dame ! Les coûts  trop importants pour les employeurs, oui môsieur !

 

Alors, tant pis pour l’égalité́ dans le domaine de la famille inscrite dans la Constitution. Et tant pis pour les inégalités persistantes hommes-femmes dans le domaine du travail, comme le taux d’activité (60% des mères et seulement 16% des pères travaillent à temps partiel), le salaire (environ 18% plus bas pour le femmes), ou les rentes une fois à la retraite (37% inférieures pour les femmes). Tant pis aussi pour l’utilisation du potentiel féminin de la main d’œuvre locale, mesure qu’on nous rabâche depuis le vote du 9 février 2014. Mais avant tout, tant pis pour la famille en Helvétie.

 

Quelques références utiles :

 

Busslinger, Boris. « Le congé paternité́ coûte trop cher, juge le Conseil fédéral ». Le Temps. 18 octobre 2017. Disponible en ligne : https://www.letemps.ch/suisse/2017/10/18/conge-paternite-coute-cher-juge-conseil-federal

 

Petignat, Yves. « Les patriarches ». Le Temps. 22 octobre 2017. Disponible en ligne : https://www.letemps.ch/opinions/2017/10/22/patriarches

 

Ats/fme. « Les femmes rassemblées à Berne contre la Prévoyance vieillesse 2020 ». 14 juin 2017. Radio Télévision Suisse. Disponible en ligne :

https://www.rts.ch/info/suisse/8704509-les-femmes-rassemblees-a-berne-contre-la-prevoyance-vieillesse-2020.html

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square