© 2017. Proudly created by EdWige

March 3, 2018

February 11, 2018

January 22, 2018

December 22, 2017

Please reload

Posts Récents

Ici et là II

March 3, 2018

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Au pays de Heidi, tout le monde il est joli

November 1, 2017

L’air pur de nos montagnes. Nos villes propres. Nos poubelles bien triées. Et puis la décharge de Bonfol, l’acide chrolydrique à Daillens, le scandale des porcs dans le canton de Vaud et la pollution au mercure en Valais. Pour les bons Suisses que nous sommes, c’est la désillusion. Partis un beau jour pour une saine balade dans nos prés verts ou blancs, selon les saisons, nous voici revenus bourrés de spasmes saccadés, dûs à des troubles neurologiques, à manger du cochon, qui lui-même à mangé du cochon. Notre pays de Heidi est-il si idyllique qu’on le dit ?

 

Première douche froide: entre 1930 et 1976, l’entreprise Lonza a rejeté entre 50 et 70 tonnes de mercure dans le Grossgrundkanal. À titre de comparaison, l’incident majeur de Minimata, Japon, concernait le rejet de 81 tonnes de mercure entre 1932 et 1968. L’accident intoxiqua presque 3000 personnes dont plus de trois quarts étaient décédées en 2013. Heureusement, seulement deux cas ont été diagnostiqués en Suisse, et cela à 70 kilomètres des terrains pollués. Qu’en est-il des anciens employés de Lonza ou des personnes habitant des terres polluées, la contamination de la chaine alimentaire mise à part ? Les 2700 emplois pourvus par Lonza à Viège, premier employeur de la région, doivent agir comme un talisman contre la maladie, voire la mort.

 

Deuxième douche froide: une vidéo dans une porcherie vaudoise montre des cochons trop nombreux, blessés et cannibales, évoluant dans des conditions de salubrité catastrophiques. Bienvenue dans l’empire des Annen, le plus gros producteur de porcs vaudois. Alors certes, ne généralisons pas, mais soyons tout de même clairs : «L’image d’Epinal du cochon dans la ferme diffusée à travers les publicités des grands distributeurs est fausse. Le cochon n’est pas toujours tout rose à gambader en liberté », témoigne un porcher dans un article du Temps.

 

Alors, n’est-il pas temps d’ouvrir l’oeil, chers concitoyens suisses ? Troquons donc notre arbalète et notre arme de service contre un vote plus actif et puis notre droit d’initiative. Qu’un Tell nous garde !  

 

Quelques références utiles :

 

Report on « The Minamata Convention on Mercury and its implementation in the Latin America and Caribbean region ». UNEP and BCCC/SCRC. 2014. Disponible en ligne : http://mercuryconvention.org/Portals/11/documents/publications/report_Minamata_LAC_EN_FINAL.pdf 

 

Temps Présent : « Alerte au mercure! Un scandale valaisan ». Emission du 11 septembre 2014. Radio Télévision Suisse. Disponible en ligne : http://pages.rts.ch/emissions/temps-present/6034155-alerte-au-mercure-un-scandale-valaisan.html?anchor=6136840#6136840 

 

Lambiel, Xavier. « Le mercure, poison valaisan ». Le Temps. 16 octobre 2017.

 

Christinaz, Caroline. « Malaise chez les porchers vaudois ». Le Temps. 24 août 2017. Disponible en ligne : https://www.letemps.ch/suisse/2017/08/24/malaise-chez-porchers-vaudois 

 

Fondation Mart. « Nouveau Scandale Dans Une Porcherie Vaudoise A La Praz ». http://www.mart.ch/news.html 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square